[LinuxFocus-icon]
<--  | Sommaire  | Carte  | Index  | Recherche

Nouvelles | Archives | Liens | A propos
Ce document est disponible en: English  Castellano  ChineseGB  Deutsch  Francais  Nederlands  Portugues  Russian  Turkce  

[Photo of the Authors]
par Katja and Guido Socher
<katja /at/ linuxfocusorg guido /at/ linuxfocus.org>

L´auteur:

Katja est l'éditrice allemande de LinuxFocus. Elle aime Tux, les films, & la photographie et la mer. Sa page personnelle se trouve ici.

Guido est un adepte de Linux de longue date et il aime Linux car il est conçu par des personnes honnêtes et ouvertes. C'est une des raisons pour lesquelles on l'appelle "open source". Sa page personnelle est à linuxfocus.org/~guido.



Traduit en Franšais par:
Iznogood <iznogood /at/ iznogood-factory.org>

Sommaire:

 
PDF

Graver des CD sous Linux

[Illustration]

Résumé:

Dans cet article, nous décrivons comment graver des CD sous Linux.

_________________ _________________ _________________

Vous avez peut être déjà lu l'article de Katja Un tout nouveau monde dans notre dernier numéro et fait un tour avec Tux. Et maintenant, vous avez beaucoup d'"images" et de "sons" que vous voulez ramener chez vous, et vous vous demandez comment faire. Tout graver sur un CD est une bonne solution et c'est ce que cet article va vous expliquer.

 

Ce dont vous avez besoin

Configuration matérielle :
Bien sûr, Linux doit être opérationnel sur votre ordinateur et vous avez besoin d'un graveur de CD.
Si vous avez un graveur SCSI, il a de fortes chances d'être immédiatement reconnu par le noyau. Il vous suffit de vérifier que votre contrôleur SCSI est supporté par Linux (voir la base de données sur le matériel). Tous les graveurs SCSI fonctionneront sous Linux.
Dans le cas d'un graveur ATAPI/IDE, vous devez le faire ressembler à un périphérique SCSI en configurant une émulation SCSI même si le matériel est physiquement connecté par le bus IDE. La marche à suivre est décrite dans le fichier README.atapi de xcdroast et nous vous recommandons aussi de lire le HOWTO sur le gravage de CD à http://www.linuxdoc.org/

Pour les graveurs USB, le HOWTO sur le gravage de CD-USB est disponible à mobilix.org/linux_usb_cd.html.
Comme nous n'avons l'expérience que des graveurs SCSI, nous ne pouvons que répéter ce que nous y avons lu.

Logiciels pour graver les CD :
Pour graver les CD, vous avez besoin des programmes suivants :

  1. cdrecord : c'est le programme qui communique réellement avec le graveur.
  2. mkisofs: vous en avez besoin pour faire des CD de données. Il est utilisé pour générer l'image d'un système de fichier pour le CD, appelée image ISO.
  3. cdda2wav: il est nécessaire pour lire les données numériques des CD audio.
Les trois sont inclus dans le paquetage cdrtools que vous pouvez télécharger depuis www.xcdroast.org
ou ftp.fokus.gmd/pub/unix/cdrecord/
Avec ces outils, vous pouvez déjà graver vos CD en utilisant la ligne de commande. Mais si vous voulez une interface utilisateur plus belle et plus conviviale, il vous faut un frontal. De nombreux frontaux sont disponibles mais dans cet article, nous ne parlerons que de xcdroast (http://www.xcdroast.org) et de koncd (http://www.koncd.org/). xcdroast semble être le plus versatile et nous aimons bien koncd car il est vraiment très facile à utiliser.


Installation

Dans bien des cas, xcdroast est déjà installé sur votre ordinateur mais, au moins dans les distributions RedHat, il est compilé avec la bibliothèque pam, ce qui signifie qu'il vous demandera toujours le mot de passe root si vous voulez graver un CD; et vous ne souhaitez probablement pas donner le mot de passe root à tous les utilisateurs qui veulent graver des CD. Un autre inconvénient vient du fait qu'il ne vous permet pas de démarrer le programme à distance par le réseau. Il est donc préférable de télécharger la dernière version sur http://www.xcdroast.org. Ceci ne devrait poser aucun problème puisqu'il existe des paquetages précompilés pour la plupart des distributions classiques.
koncd peut être téléchargé depuis www.koncd.org. Les versions récentes de koncd dépendent des fonctionnalités de Qt/KDE. Si vous ne voulez pas passer trop de temps à mettre à jour vos bibliothèques Qt et KDE, vous pouvez utiliser des versions plus anciennes de koncd. Pour cet article, nous avons utilisé koncd-0.7.5 sous redhat 7.1.
 

Graver des CD en tant que simple utilisateur (non root)

Pour graver des CD, vous devez avant tout avoir les droits d'écriture sur les périphériques /dev/sg* qui sont utilisés pour la communication avec le matériel. Mais cdrecord utilise aussi quelques extensions temps-réel pour éviter une mauvaise gestion du tampon pendant le processus d'écriture qui nécessite, lui-aussi, les permissions root. La meilleure solution est donc d'utiliser SUID pour cdrecord et cdda2wav. Hein ? SUID ? Ne vous inquiétez pas. Vous pouvez lire l'article de Guido sur les permissions de fichiers si vous voulez savoir exactement de quoi il s'agit, mais pour l'instant, il suffit de saisir les deux commandes suivantes et de les oublier :-)

chmod 4111 /usr/bin/cdrecord
chmod 4111 /usr/bin/cdda2wav

Sachez que c'est un trou de sécurité potentiel, mais dans tous les cas, c'est moins risqué que de fournir le mot de passe root à toutes les personnes souhaitant graver un CD.
Vous pouvez maintenant tester si votre graveur de CD est correctement reconnu. Tapez simplement :

cdrecord -scanbus

Si tout fonctionne bien, vous devriez voir quelque chose comme :

0,6,0 6) 'PLEXTOR ' 'CD-ROM PX-W8220T ' '1.03' Removable CD-ROM

Les chiffres et la description peuvent être différents selon votre configuration matérielle.
Vous pouvez aussi cliquer sur le bouton SETUP de xcdroast ou de koncd et contrôler si votre graveur est correctement reconnu. Nous pouvons enfin commencer à graver un CD.
 

Généralités sur le gravage de CD

Quatre étapes sont nécessaires au gravage de CD :
  1. Vous devez sélectionner les données/la musique que vous souhaitez graver sur le CD
  2. Vous devez définir quelques options pour le CD à graver. Par exemple, lorsque vous voulez graver un CD audio, vous devez choisir entre les modes TAO et DAO, ou pour un CD de données, vous devez définir quelques options pour le système de fichier.
  3. Vous devez créer un répertoire image contenant les fichiers que vous voulez graver sur le CD. Il est possible de graver votre CD "à la volée" si vous voulez simplement dupliquer entièrement un autre CD, mais nous préférons habituellement créer d'abord une image sur le disque dur si possible, ainsi nous pouvons tout contrôler avant le gravage sur le CD.
    Un répertoire image est un lieu de stockage temporaire pour les données qui seront écrites sur le CD. Pour les CD audio, ce sont les fichiers index et les fichiers wav contenant la musique et pour les CD de données, ce sera un gros fichier appelé une image ISO.
  4. Le gravage réel du CD.
Les CD doivent généralement être écrits en "une seule fois" et le flux de données ne doit pas ête perturbé pendant le processus d'écriture. Grâce aux extensions temps-réel, les sous-capacités de tampon qui produisent des CD défectueux ne sont un problème que pour les utilisateurs de windows. Avec Linux, vous n'avez pas réellement besoin de "vérification de gravage". Il y a un tampon spécial appelé FIFO dans le graveur de CD pour compenser les petites perturbations, ce qui est généralement suffisant pour éviter les échecs de gravage sous Linux. Toutefois, attention à ne pas faire des choses qui réclament trop de ressource CPU. Vous pouvez naviguer sur la Toile, compiler des logiciels... mais effacer un gros fichier peut être un problème et suffire à perturber le processus, dont le résultat est un CD défectueux.
Si vous êtes concernés par les problèmes de tampon, vous pouvez utiliser l'option de "simulation d'écriture" pour d'abord tester si elle fonctionne avant de graver réellement le CD. Ici, le processus de gravage est testé avec des données réelles mais le laser du graveur de CD est désactivé. Il est toujours préférable de faire d'abord un test au lieu de tout devoir recommencer.
Vous devez normalement faire le gravage en "une passe" ce qui signifie que si vous avez oublié quelque chose, même si c'est un simple petit fichier, vous serez obligés de graver un autre CD. Il existe une possibilité de multisessions grâce à laquelle vous pouvez ajouter quelque chose a posteriori, mais nous n'en parlerons pas ici car le prix des CD est si bas que nous n'avons jamais eu à l'utiliser.
 

Configuration

Lorsque vous démarrez koncd ou xcdroast, vous pouvez voir que les deux ont un bouton de configuration. Ici, vous pouvez vérifier que votre graveur est correctement reconnu et configurer les options générales.
[xcdroast: run as root to configure] Voyons la configuration de xcdroast et de koncd :
 

CD de musique (audio pur)

Ici, vous devez tout d'abord penser au format. Si la chanson provient d'un autre CD, il n'y a pas de problème. Il suffit de le copier. Sinon, vous remarquerez que cdrecord reconnaît les fichiers au et wav et les convertit automatiquement au format correspondant à votre lecteur de CD; mais pour d'autres formats, vous devez d'abord les convertir en wav si vous ne voulez pas entendre que du bruit lors de la lecture de votre CD. Pour convertir un fichier de mp3 en wav, vous pouvez taper ce qui suit sur la ligne de commande :
mpg123 -w /tmp/song.wav song.mp3
Ceci permet de créer des CD audio normaux à partir de musique mp3. Cela prend plus de place mais le CD peut être joué pratiquement sur tous les lecteurs.
Lors du gravage final du CD, vous pouvez choisir si la copie doit être dans le mode TAO ou DAO. Dans le mode TAO, vous aurez deux secondes de pause entre chaque morceau, ce qui n'est pas le cas en mode DAO; TAO est donc le mode idéal pour les enregistrements de musique "live". TAO= Track at Once et DAO= Disk at Once.
Vous pouvez copier un CD complètement ou mélanger les chansons de différents CD ou d'autres fichiers son, par exemple, téléchargés sur internet.

Voyons d'abord comment vous pouvez copier un CD sans changement :

[xcdroast Duplicate CD]


Voyons maintenant quoi faire si vous voulez graver un CD avec de la musique provenant de sources diverses :
 

CD de Données (Pures)

Pour les CD de données, vous avez besoin d'un système de fichier ou comme on le dit couramment, le CD doit être formaté. Vous devez choisir le système de fichier. Ce choix dépend du système d'exploitation qui doit lire les données. Le standard ISO-9660, qui décrit le système de fichier propre au CD, par exemple, n'autorise pas les noms de fichiers longs. C'est pour cette raison que des extensions ont été ajoutées à ce standard. Pour Linux et Unix, les extensions RockRidge sont utilisées, pour Microsoft ce sont les extensions Joliet. Avec le format RockRidge, vous pouvez aussi gérer des permissions, etc. comme vous le savez déjà.
La solution recommandée est d'utiliser les extensions RockRidge et Joliet sur le même CD.
Si vous voulez simplement copier un CD à partir d'un autre, vous n'avez pas à vous en préoccuper car le CD possède déjà un système de fichier qui est également copié :

[xcdroast Master CD]

Si vous voulez copier des données depuis votre disque dur :
[koncd Master CD]
 

Sauvegarde de votre répertoire home

Vous pouvez tout sauvegarder sur CD grâce à la méthode décrite sous "CD de données pures". Pour sauvegarder votre répertoire home, par exemple, vous le sélectionnez comme répertoire source. Si les données dans ce répertoire sont trop importantes pour contenir sur un seul CD, vous devez en sélectionner les sous-répertoires et les écrire sur un autre CD.
 

CD Mixtes

Comme ci-dessus. Techniquement, un CD mixte est un CD audio qui démarre par une piste de données (petite image iso).  

Trucs et Astuces :

Il est quelquefois utile de contrôler si l'image ISO est correcte avant de la graver. Pour ce faire, vous pouvez monter l'image ISO comme si c'était un véritable CD :

Passez root : su -
Créez un répertoire vide (connu comme point de montage) : mkdir /tmp/mycd
Montez l'image ISO (connectez l'image ISO au répertoire) :
mount -o loop -t iso9660 Image.iso /tmp/mycd
Vous pouvez maintenant utiliser la commande "ls" pour inspecter l'image CD : ls /tmp/mycd
Si tout semble correct, démontez-le : umount /tmp/mycd

... et gravez l'image sur votre CD.
 

Outils en ligne de commande

Ci-dessus, nous avons parlé de deux interfaces graphiques pour graver les CD. Si vous regardez sur la page de manuel de cdrecord, vous verrez qu'il y a des centaines d'options... n'ayez pas peur. C'est plus facile qu'il n'y paraît à première vue. Téléchargez les deux scripts perl cdrecordeasy et mkisofseasy.
Ils sont inclus dans le paquetage easycdscripts (page de téléchargement)
Décompressez-les par la commande

tar zxvf easycdscripts-0.1.tar.gz

Lancez maintenant la commande cdrecord -scanbus. Recherchez la ligne sur laquelle vous voyez votre graveur de CD et rappelez-vous les chiffres du début. Ca doit ressembler à 0,4,0 ou 0,6,0 ....
Éditez le fichier cdrecordeasy en entrant ce nombre derrière la ligne qui indique $dev=... Vous la trouverez quelque part au début.
L'installation de nos deux petits scripts est terminée. Créer un CD de données est maintenant très facile :
  1. Copiez tous les fichiers que vous voulez avoir sur votre CD dans un répertoire (i.e. ~/cdrom). Les disques durs sont très gros et bon marché en ce moment et copier quelques centaines de Mo ne devrait pas poser de problème.
  2. Lancez la commande : mkisofseasy ~/image.iso ~/cdrom
    Ceci crée une image ISO de tous les fichiers du répertoire ~/cdrom.
  3. Gravez le CD en lançant la commande : cdrecordeasy ~/image.iso
C'est fait. Plus facile qu'on ne le pensait au départ, non !? :-)

Amusez-vous bien avec vos CD !

 

Références

Howto du gravage de CD : linuxdoc.org
Mini-HOWTO de gravage de CD MP3 sous Linux : linuxdoc.org (Comment faire des CD audio normaux avec des fichiers mp3)
Howto CD USB : mobilix.org/linux_usb_cd.html
Une grosse Image de CD "bootable" : http://rescuecd.sourceforge.net/
Différents CD de démarrage et Linux sur disquette
 

Talkback form for this article

Every article has its own talkback page. On this page you can submit a comment or look at comments from other readers:




Site Web maintenu par l´équipe d´édition LinuxFocus
© Katja and Guido Socher
"some rights reserved" see linuxfocus.org/license/
http://www.LinuxFocus.org
Translation information:
en --> -- : Katja and Guido Socher <katja /at/ linuxfocusorg guido /at/ linuxfocus.org>
en --> fr: Iznogood <iznogood /at/ iznogood-factory.org>

2005-02-13, generated by lfparser version 2.52