[LinuxFocus-icon]
Sommaire  |  Carte  |  Index  |  Recherche

Nouvelles | Archives | Liens | A propos  
Ce document est disponible en: English  Castellano  Deutsch  Francais  Nederlands  Portugues  Turkce  Arabic  

convert to palmConvert to GutenPalm
or to PalmDoc

[Photo of the Author]
par Harald Radke

L´auteur:

Harry étudie l'informatique à l'Université de Technologie d'Aix-la-Chapelle en Allemagne depuis1994. Il est venu à Linux en 1995. Depuis, il le tripote dans tous les sens, toujours étonné de la qualité de ce logiciel. Il programme un peu sous X, aime le dessin et, bien sûr, les jeux. Ses autres hobbies sont le jeu d'échecs, la littérature de science-fiction, jouer (mal) de la guitare, faire la cuisine et pratiquer le Jiu-Jitsu.


Sommaire:

 

Essai de jeu - GLTron

[Illustration]

Résumé:

glTron est un jeu de course rapide en 3D. Circulez en tous sens dans l'arène avec votre lightcycle ("scooter de lumière"), en laissant un mur d'énergie derrière vous et en évitant de vous fracasser contre les murs ou les scooters de vos adversaires.



 

Introduction

Il était une fois, dans les années 80, un film qui s'appelait Tron. Le héros du film devait combattre un diabolique cerveau électronique nommé MCP (Master Control Program), qui voulait dominer le monde. À l'occasion de ce défi, le héros fut digitalisé et pris au piège à l'intérieur de l'ordinateur où les programmes étaient infectés par la diabolique intelligence artificielle. Les programmes rénégats étaient emprisonnés puis contraints comme des gladiateurs à s'affronter dans des joutes mortelles. L'un de ces jeux était la course de "lightcycles".

Il existe aujourd'hui plusieurs jeux basés sur cette course, l'un d'eux est glTron. Lors de la rédaction de cet article, la version courante de glTron était la 0.61.

 

Installation et démarrage

Vous pouvez choisir entre deux paquetages sur la page de glTron www.gltron.org. Outre le paquetage des sources (2.8 MB) il existe une version précompilée, avec l'installeur de Loki Games. Ce fichier a une taille approximative de 4.1 MB.

Configuration requise
système X window
Simple DirectMedia Layer (SDL) 1.1 ou ultérieur
SDL Mixer
GLUT
une carte graphique 3D (recommandée)

Pour cet article, le paquetage binaire a été utilisé. L'installation a été du gâteau, sans problème de bibliothèques, tout s'est passé au mieux. Après avoir téléchargé le fichier et l'avoir rendu exécutable (c'est un script shell), lancez-le en tant que root. Après le lancement, le script vous demande dans quel répertoire vous souhaitez que les données du jeu soient installées, ainsi que le répertoire dans lequel vous souhaitez que soit copié l'exécutable.

Vous pouvez lancer le jeu en tapant gltron dans une fenêtre de console. Au premier lancement, un fichier ressource nommé .gltronrc est créé dans votre répertoire home.

IMG: Game Menu
Menu Jeu


 

Le menu Jeu (Game)

La première chose que vous voyez lorsque vous avez lancé le programme est le menu Jeu (game). Vous pouvez modifier différents réglages concernant l'affichage, le son et le jeu en général.
La sélection s'effectue en pressant la touche Entrée (Enter), la touche Échap (Esc) vous amène un niveau plus haut dans les menus hiérarchisés.

IMG: Arène
L'arène


 

Jouer

Lancer le jeu depuis le menu Jeu (Game) vous transporte dans l'arène. Au début, le jeu est en pause. Presser la touche Espace lance le jeu. L'arène est une aire carrée limitée par des murs constitués de symboles. Le sol est une grille. Dès que vous démarrez la course, votre scooter se déplace à vitesse constante, sans que vous ne puissiez ni accélérer ni freiner. Les changements de direction se font à 90 degrés chaque fois que vous pressez la touche correspondante. Au fur et à mesure que vous avancez, vous laissez sur votre passage un mur de lumière mortel aussi bien pour vous-même que pour vos adversaires. C'est bien sûr la même chose concernant les murs tracés par vos adversaires ou les limites de l'aire de jeu. Dès qu'il ne reste plus qu'un seul coureur, le jeu est terminé et le survivant est vainqueur. En mode multijoueur, jusqu'à quatre joueurs peuvent participer ensemble à la course. Ils doivent tous utiliser le même clavier et l'écran montre une vue séparée pour chaque joueur.

 

Apparence

Les scooters sont joliment rendus et brillent dans le lointain. Les murs de lumière sont semi-transparents, tous les objets projettent des ombres. Au-dessus de l'arène veille un robot gardien. Percuter un mur de lumière change votre point de vue et vous pouvez contempler votre véhicule voler en éclats. Vous pouvez aussi entendre un son adapté. Durant le jeu, que ce soit pendant la course ou lorsque vous circulez dans les menus, la chanson sélectionnée est jouée. Il n'y a malheureusement qu'un titre disponible à l'heure actuelle.

Les performances du jeu sont bonnes, même dans les plus hautes résolutions il reste assez rapide (si vous avez choisi la vitesse de jeu la plus rapide). Du fait que le sol est une simple grille dessinée sur un fond sombre, les ombres sont un peu étranges. Un plancher semi-transparent ou réfléchissant serait peut-être mieux. Les murs de lumière n'ont pas d'épaisseur, ce qui fait qu'il peut vous arriver (en particulier dans le mode vue depuis le cockpit) de percuter un mur, si vous reprenez un chemin déjà suivi par un adversaire, simplement parce que vous ne l'avez pas vu. Les déplacements ne sont pas limités aux lignes de la grille du sol. Entre deux lignes de la grille se trouve un espace permettant le passage de plus d'un mur de lumière. L'ombre autour de l'arène ainsi que ces symboles limitant l'aire de jeu créent une atmosphère irréelle plaisante. Cependant, si vous n'aimez pas cette ambiance, vous pouvez créer votre propre décor pour les murs et les alentours et les utiliser !

IMG: Duel
Lequel en sortira vivant ?


 

Conclusions

glTron est un jeu de course vraiment bien. Le jeu est assez facile, une fois que vous vous êtes habitués aux virages à 90 degrés, vous devriez rentrer assez vite dans le jeu. Les clés du succès sont d'avoir des réactions rapides et une stratégie de déplacement plutôt que de simplement évoluer en cherchant à éviter les murs.

Le jeu manque encore de certaines fonctionnalités (en particulier le jeu en réseau) et gagnerait à disposer de plus de musiques et peut-être quelques améliorations graphiques (comme un plancher réfléchissant ou des murs ayant une certaine épaisseur). Une autre chose est la forme de l'arène. Bien qu'il soit possible de choisir différentes tailles pour l'aire de jeu, il s'agit toujours d'un carré, ce qui pourrait finir par devenir ennuyeux à la longue. D'un autre côté on est suffisamment occupé à rester en vie.
Les problèmes envoyés par les joueurs et leurs suggestions sont collectés sur la page web de glTron. Vous pouvez avoir là une idée de ce que seront les futures versions du jeu.

Mais le plus important est que le jeu est déjà jouable à une vitesse décente et fonctionne suffisamment bien pour vous assurer quelques heures de plaisir, surtout si vous jouez contre des amis, patouillant ensemble pour vous partager le clavier. :-)
Peut-être même est-ce nettement plus drôle que de jouer en réseau, assis tout seul chacun en face de son écran.

IMG: Crash
Pas assez rapide !


 

Références



 

Discussion sur cet article

Chaque article possède sa page de discussion. Vous pouvez y soumettre un commentaire ou lire ceux d´autres lecteurs:
 page de discussion 

Site Web maintenu par l´équipe d´édition LinuxFocus
© Harald Radke, FDL
LinuxFocus.org

Cliquez ici pour signaler une erreur ou envoyer un commentaire Linuxfocus
Translation information:
en -> -- Harald Radke
en -> fr Jean Peyratout

2001-05-02, generated by lfparser version 2.12