Sommaire Carte Index Recherche Nouvelles Archives Liens A propos
[Barre Superieure]
[Barre Inferieure]
Ce document est disponible en: English  Castellano  Deutsch  Francais  Italiano  Nederlands  Turkce  

convert to palmConvert to GutenPalm
or to PalmDoc

[Foto del Autor]
par Edgar Hernández Zúñiga

L´auteur:


Sommaire:

RedHat Linux 5.2 + SCO Openserver 5.0.5 + Windows NT 4.0 (ou équivalent)

[Ilustracion]

Résumé:

Le présent document explique dans les grandes lignes l'installation de ces deux systèmes d'exploitation et du troisième sur un même ordinateur, un même disque avec Lilo comme programme de lancement. Bien que faire cela avec d'autres configurations ne présente pas de grandes différences, nous nous baserons sur celle-ci pour notre présentation.



 

Introduction

J'ai décidé d'effectuer cette tentative de documentation dans le but de collaborer avec la communauté Linux. A la raison essentielle déjà mentionnée, il faut ajouter le problème de la réussite de la gestion du fameux NT pendant l'installation de SCO Openserver. Ce travail a été réalisé dans une école supérieure qui souhaite intégrer ces trois systèmes dans les matières faisant partie de la Licence en Informatique.  

Préambule

Résumons: NT avec son NTFS, SCO avec HTFS, Linux avec ext2 et son swap. Là résidait le problème puisque SCO ne voyait pas la partition NTFS créée pendant l'installation de NT et s'appropriait la totalité du disque dur, chose pour le moins non souhaitable. Il fallait donc tester et pour y parvenir au moins deux installations de NT et de SCO.  

Installation de SCO Openserver 5.0.5

J'ai été surpris de voir qu'un Unix, en l'occurrence SCO ne soit pas capable de s'intégrer à NT, c'est pour cela que la première étape consiste à installer SCO Openserver:

Introduisez votre disque de boot SCO. Par sécurité, vous pouvez en créer un second par l'intermédiaire de rawrite, ce qui est le plus simple:
Pour une machine équipée de Windows ou du DOS:

c:\rawrite
L'origine: d:\images\boot\N00
La destination: a:\

Avec ça le disque chargera une image du noyau de SCO et l'installation pourra commencer: acceptez, choisissez le type d'installation Fresh et quelques autres choses; petit à petit j'améliorerai la documentation. En résumé: installez SCO Openserver.

Réinitialisez et vous verrez quelque chose du style:
Boot:

 

Installer Windows NT

Au suivant. La machine, un IBM 300GL, autorise le démarrage depuis le CD-ROM; insérons le disque d'installation NT et la copie des fichiers commencera...

L'installation compliquée de NT est maintenant entre vos mains, jusqu'à ce que vous redémarriez et...

Vous allez vous rendre compte que SCO a disparu; logique, chaque OS se charge de s'approprier le MBR (Master Boot Record); je me demandais alors comment récupérer SCO; j'étais certain que le problème venait de la gestion de la partition NTFS pour des raisons de sécurité (?) sous NT. Le problème était de trouver le moyen de rebooter sur SCO.

Pendant le processus d'installation un message apparaît, disant à peu près que si vous souhaitez réutiliser l'autre système vous devrez réactiver la partition et la rendre bootable. Allons donc dans les "Outils d'administration communs", dans l'"Administrateur de disques" et nous voyons la première partition de type Unix; sélectionnez-la et activez-la: SCO est revenu!

Réinitialisez.
Vous verrez:
Boot:

Si vous tapez Entrée le système démarrera sur SCO Openserver. Mais, je me demandais: comment diable, vais-je pouvoir relancer NT? Je connais Lilo et c'est le meilleur avec le Loader d'OS2, mais comment faire avec le Loader de SCO?

Simple: puisque SCO est incapable de différencier des systèmes de fichiers tels que NTFS, HPFS et autres, vous devez utiliser la commande de lancement suivante:
Boot: bootos os2

Vous verrez NT démarrer. Bien que vous puissiez l'oublier si vous installez Linux, ça me paraissait intéressant dans la mesure où ça occupe quand même une bonne demi-heure de recherche. Maintenant vous le savez, mais si ça ne se passe pas comme ça...

 

Installer RedHat Linux

Jusqu'à présent, vous avez du passer environ 1h30 sur une machine décente, disons un MMX/233/32Mo. Maintenant le meilleur: faire que Linux prenne les commandes.

J'ai mentionné ci-dessus une distribution précise, mais dans la réalité, n'importe laquelle est susceptible de démarrer le processus d'installation depuis le CD-ROM, par conséquent je supposerai que vous savez installer Linux. Vous êtes arrivé à l'écran permettant de choisir où installer Lilo; choisissez Master Boot Record, continuez, assignez des identifiants à chacune des partitions bootables et vous devriez en avoir trois:

sco
nt
linux

Terminez le processus d'installation: relancez. Vous devriez pouvoir démarrer NT par:
LILO: nt
SCO par:
LILO: sco
et Linux démarrera par défaut. Si vous souhaitez démarrer sur un des autres systèmes par défaut, il suffira de taper:

lilo -D identifiant

 

Conclusion

Comme chacun pourra se rendre compte, en général, il est plutôt bizarre d'installer deux Unices sur une même machine, mais c'est ce qui a motivé la réalisation de ce document qui j'espère pourra vous être utile. Questions, commentaires ou suggestions seront les bienvenus...

 

Références

Il est recommandé de lire le HOWTO Multiboot et le man de LILO. Pour SCO, j'ai utilisé le SCO Openserver Handbook.

 

Discussion sur cet article

Chaque article possède sa page de discussion. Vous pouvez y soumettre un commentaire ou lire ceux d´autres lecteurs:
 page de discussion 

Site Web maintenu par l´équipe d´édition LinuxFocus
© Edgar Hernández Zúñiga, FDL
LinuxFocus.org

Cliquez ici pour signaler une erreur ou envoyer un commentaire Linuxfocus
Translation information:
es -> -- Edgar Hernández Zúñiga
es -> fr Georges Tarbouriech

2001-03-18, generated by lfparser version 2.8